Art after Technology

Art after Technology

Write a book about art after technology. Technologies have become part of our daily life. Nothing new anymore! The relation to our environment, communication, consumerism, entertainment, stock exchange, writing, painting, loving… everything has been altered in a way that will take time to figure out.

And now what?
Artists can use or not, take into account or avoid, talk about or superbly ignore the digital flooding but they all will be wet for ever.
And, even if the neo-luddist next generation decides to opt for a digi-free world, it will smell a little bit.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 4, 50 out of 5)
Loading ... Loading ...

2 commentaires sur “Art after Technology”

  1. [...] La revue du MIT, Technologie Review me demande pour son édition française, la rédaction d’un article sur LE FUTUR DE L’ART. L’occasion est trop belle pour ne pas passer à l’acte et rédiger une première version résumée du projet « dumpé » Art After Technology. Publié en version tronquée dans le numéro 7 de juin 2008 de la revue qui ne sera pas distribué pour des raisons économique, voici un passage à l’acte qui retombe dans le compost du Dump. La version intégrale se retrouve sur mon site en attente d’un développement ultérieur voire d’une publication : L’art après la technologie (No Ratings Yet)  Loading … [...]

  2. [...] La revue du MIT, Technology Review me demande pour son édition française, la rédaction d’un article sur LE FUTUR DE L’ART. L’occasion est trop belle pour ne pas passer à l’acte et rédiger une première version résumée du projet « dumpé » Art After Technology. Publié en version réduite dans le numéro 7 de juin 2008 de la revue qui ne sera pas distribué pour des raisons économiques, voici un passage à l’acte qui retombe dans le compost du Dump. La version intégrale se retrouve sur mon site en attente d’un développement ultérieur voire d’une publication : L’art après la technologie (No Ratings Yet)  Loading … [...]

Laisser une réponse

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.